CLERCS.fr

Les servants d'autel de la paroisse Saint-Eugène de Paris.


04 . VI . 2018

Cérémonial des confirmations

À Saint-Eugène,
le dimanche 10 juin 2018

Voir aussi :
version mise en page (PDF | 0,2 Mo)

N.B. : Le présent cérémonial est à observer
dans le cas où le sacrement de confirmation
est conféré avant la célébration de la sainte messe.


I. — Fonctions


II. — Matériel à préparer

a)  En sacristie :

b)  Derrière l’autel côté épître, au-dessus de la crédence qui est face aux acolytes :

c)  Derrière l’autel côté évangile :

d)  Sur les crédences des acolytes :

e)  Dos à l’autel, sur le marchepied :


III. — Règles relatives à la mitre du Pontife

De façon générale, le Pontife est coiffé de la mitre :

Il est découvert, à l’inverse :

Le prêtre assistant le plus digne coiffe l’évêque de la mitre & la lui retire aux moments prévus. Le porte-mitre, revêtu du voile huméral, doit donc veiller à se tenir prêt à débarrasser le prêtre assistant & à lui présenter la mitre aux mêmes moments.


IV. — Schéma général de la cérémonie

  1. Entrée en procession solennelle
  2. Chant du Veni Creátor
  3. Oraison « Deus qui hodiérna »
  4. Monition de l’évêque
  5. Première bénédiction des confirmands
  6. Imposition du sacrement
  7. Lavabo de l’évêque
  8. Dialogue « Osténde nobis » de l’évêque
  9. Deuxième bénédiction des confirmés
  10. Récitation du Credo, du Pater Noster & de l’Ave Maria
  11. Retour à la sacristie & début de la messe

N.B. : Pour l’ensemble des cérémonies, le porte-bougeoir & le porte-livre synchronisent leurs mouvements : le premier accompagne toujours le second lorsque le canon est présenté à l’évêque. Si par ailleurs il n’y a pas de clerc PL, le MC peut sans inconvénient majeur assurer ses fonctions.


V. — Détail des cérémonies

1. Entrée en procession solennelle

Particularités :

La procession est donc la suivante :

Ac 2 — PCx — Ac 1

(Clergé)

MC 2

MC

PA 1 — Ev — PA 2

PM — PB

PG — PL

À l’arrivée dans le chœur, le clergé sans fonction (y compris le MC2 à ce stade) se place dans les stalles. Le MC s’écarte à droite pour laisser l’Ev & les PA arriver au centre, le PM & le PG se disposent à gauche, le PB & le PL à droite. Dès que l’on est en bas des marches, avant toute génuflexion, le prêtre assistant qui est à la gauche de l’évêque le découvre & donne la mitre au PM.

Autel

PG — PM — PA 1 — Ev — PA 2 —MC — PB — PL

Une fois le Pontife découvert, au signal du cérémoniaire, tous génuflectent.

2. Chant du Veni Creátor

Le cérémoniaire donne un nouveau signal au début du Veni Creátor, auquel tous s’agenouillent le temps de chanter la première strophe de l’hymne. Au signal, on se relève : l’évêque reste debout au centre entouré des prêtres assistants & du cérémoniaire. Le PG & le PM partent vers la gauche à leurs places sur le côté de l’autel. Le PB & le PL se retirent à droite à leur crédence.

3. Oraison « Deus qui hodiérna »

Vers la fin du Veni Creátor, le PB allume le cierge du bougeoir, le PL se saisit du canon & les deux viennent se placer entre le MC & l’Ev (le PA 2 reculant légèrement pour leur laisser la place). Le PL présente à l’évêque le canon ouvert à la page du dialogue « Emítte Spíritum tuum » & de l’oraison « Deus qui hodiérna » qui concluent l’hymne, l’évêque les chante face à l’autel.

4. Monition de l’évêque

Dès la fin de l’oraison, le PA 2 se replace là où il était, le PL (qui a refermé le canon) & le PB (sans éteindre son bougeoir) se placent derrière l’évêque, rejoints par le PG (qui a le grémial entre les mains : le Pontife ne l’a pas sur les genoux pendant la monition).

Le Pontife monte au siège qui lui a été préparé sur le marchepied, encadré des prêtres assistants. Le PM se présente avec la mitre côté évangile à côté du PA 1, qui en coiffe l’évêque. Dès ceci fait, le PM redescend par le côté & vient rejoindre les trois autres clercs servant l’évêque (PL, PB, PG) pour compléter la ligne ; dès son arrivée, ils génuflectent à quatre, se retournent & s’assoient sur la première marche, dos à l’autel.

Autel

PA 1 — Ev — PA 2

PG — PM — PL — PB

Pendant le même temps, le MC se présente côté épître à côté du PA 2 & lui donne le micro portatif, remis à l’évêque pour la monition.

5. Première bénédiction des confirmands

Dès que l’évêque a achevé sa monition, les quatre clercs assis sur la première marche de l’autel se lèvent, se retournent face à l’autel & génuflectent. Le PG repart immédiatement à gauche, à sa place sur le côté de l’autel. Le PM monte par le côté recevoir la mitre. Le MC est venu débarrasser le PA 2 du micro portatif.

L’évêque & les PA se lèvent & restent sur le marchepied. Le MC 2 claque pour indiquer aux confirmands qu’ils doivent s’agenouiller. Le PA 1 retire la mitre & la remet au PM, qui reste à côté de lui. Le PL & le PB montent & se placent sur le degré inférieur : le PL présente à l’évêque le canon ouvert à la page de la bénédiction des confirmands, à partir de « Spíritus Sanctus supervéniat ». L’évêque se signe à « Adjutórium nostrum » & poursuit, tête découverte, jusqu’au répons « Et cum spíritu tuo ». À ce moment-là, avant d’étendre les mains sur les confirmands pour l’oraison « Omnípotens, sempitérne Deus », il est coiffé de la mitre par le PA 1.

Dès qu’il a donné la mitre au PA 1, le PM redescend à gauche de l’autel, ôte le voile huméral & se saisit du plateau du saint chrême. Il se place au pied des marches côté évangile avec le PG, qui a le grémial entre les mains.

6. Imposition du sacrement

À la fin de la bénédiction des confirmands, l’évêque se rassoit avec sa mitre sur la tête, puis les prêtres assistants. Le PG se présente à côté du PA 2 & lui donne le grémial afin qu’il le dispose sur les genoux du Pontife. Le PG redescend & laisse la place au PM, portant le plateau du saint chrême (avec les tranches de citron & le coton) à portée de main du Pontife.

Le PL & le PB ne quittent pas leur place, le canon étant tenu ouvert à hauteur des yeux du Pontife pendant qu’il confère le sacrement aux confirmands.

Dès que l’évêque s’est assis, le MC 2, qui s’est déplacé dans la nef, a invité le premier confirmand à se présenter, suivi de son parrain, à l’entrée du chœur. Les deux génuflectent en arrivant au bas de marches, puis montent à l’avant-dernier degré, le parrain ayant posé la main droite sur l’épaule droite du confirmand. Ce dernier (& lui seul) s’agenouille sur le marchepied pour recevoir le sacrement de l’évêque. Pendant ce temps, le MC 2 a invité le deuxième confirmand à se présenter au pied des marches de l’autel, où il attend que le premier soit redescendu pour génuflecter synchroniquement. & ainsi de suite.

7. Lavabo de l’évêque

Dès que le dernier confirmand a reçu le sacrement des mains de l’évêque, le PM redescend poser le plateau du saint chrême derrière l’autel & revêtir le voile huméral. Le PG se présente au même moment (en le croisant) pour récupérer le grémial, dont le PA 1 débarrasse l’évêque. Le PL & le PB se retirent au bas des marches côté épître à l’endroit où se place généralement le thuriféraire.

Ce faisant, les prêtres assistants & l’évêque (toujours mitré pour le lavabo) se sont levés. Ils descendent au bas des marches. Là, les acolytes se présentent avec l’aiguière, le bassin & le carton des prières & l’évêque reçoit le lavabo.

Exactement au même instant, dès que l’évêque & les prêtres assistants ont quitté le marchepied, trois clercs de stalle sans fonctions (qui sont sortis de leur stalle environ au moment où le dernier confirmand quittait le chœur) montent & déplacent le siège & les tabourets pour les poser, comme de coutume, à l’emplacement de la banquette (devant les stalles côté épître) en vue de la messe.

8. Dialogue « Osténde nobis » de l’évêque

Une fois le lavabo achevé, & lorsque le siège & les tabourets ont été déplacés, le Pontife & les prêtres assistants se replacent au centre, au bas des marches de l’autel. À leur gauche se place le PM revêtu du voile huméral, & à leur droite le MC. Le PA 1 ôte la mitre de l’évêque & la remet au PM. Ceci accompli, au signal du MC, on génuflecte & l’évêque monte entouré des PA. Le PM monte par le côté évangile se placer à côté du PA 1.

Lorsque tous sont sur le marchepied, le PL & le PB, qui étaient restés au bas des marches côté épître, montent à leur tour par le côté sur l’avant-dernier degré. Le PL confie au PA 2 (à droite de l’évêque) le canon ouvert à la page du dialogue « Osténde nobis » & de l’oraison « Deus, qui Apóstolis tuis », que l’évêque chante face à l’autel.

Autel

PM — PA 1 — Ev — PA 2

PL — PB

9. Deuxième bénédiction des confirmés

Après l’oraison, que l’évêque a conclue par « Ecce, sic benedicétur homo, qui timet Dóminum », tous ceux qui sont sur le marchepied (Ev, PA 1 & 2, PM) se retournent face au peuple. Le PA 2 remet au PL le canon ouvert à « Benedícat vos Dóminus », & le PL le tient tourné vers le Pontife. Le PA 1 prend la mitre & en coiffe l’évêque pour la bénédiction. Dès que les confirmés ont répondu « Amen », le PA 1 retire la mitre & la remet au PM.

10. Récitation du Credo, du Pater Noster & de l’Ave Maria

Dès la bénédiction donnée, le PL & le PB descendent à leur crédence déposer le canon & le bougeoir, que l’on peut à présent éteindre, puis se placent au bas de marches côté épître, comme à l’arrivée au chœur. Le PM (qui a la mitre) & le PG (qui a les mains vides) se replacent au bas des marches côté évangile, comme à l’arrivée au chœur. L’évêque, les prêtres assistants & le cérémoniaire font de même en se replaçant au centre, & derrière eux se reforme toute la procession. Tous restent debout face à l’autel pour réciter Credo, Pater Noster & Ave Maria.

11. Retour à la sacristie & début de la messe

Ceci fait, au signal du cérémoniaire, tous génuflectent. Le PA 1 coiffe l’évêque de la mitre & l’on repart vers la sacristie comme on en était venu, où les ministres sacrés qui célébreront la messe se revêtent de leurs ornements.